Vos pierres à monter

À la joaillerie Van Hoye vous pourrez trouver une multitude de monture afin de transformer vos bijoux anciens au goût du jour, nous serons vous guider pour trouver un bijou qui sublimera vos pierres

Le critère déterminant, lors du choix d’une monture est le coup de cœur. La monture doit vous attirer l’œil, vous séduire.
Il y a le choix de la couleur de l’or qui sera déterminant pour accompagner la pierre de centre.
En joaillerie, la mise en pierre ou sertissage est une technique de fixation des pierres ou des diamants sur un bijou. Cette technique est réalisée par le sertisseur. La monture joue le rôle de fixateur. Le sertisseur lui ajuste les pierres à l’aide d’un outil spécifique qui est l’onglette

Avec UN DIAMANT taille ancienne ou taille moderne « brillant » à monter, nous effectuons au préalable une expertise afin de vous délivrer une facture, avec estimation de prix total du bijou qui sera réalisé, pour vos assurance.


Bague entourage diamants taille ancienne, expertisés par nos soins


Pendentif en or blanc serti d’un diamant taille « ancienne » de 1,9 carat.

Avec un SAPHIR qu’il soit Birman ou Ceylan . de forme ovale, ou coussin, petit ou grand, nous vous proposerons un choix vaste de montures.


Bague saphir de taille « coussin » Style Art Déco


Bague entourage, saphir de forme « ovale » Style 1900

Vous avez un RUBIS à monter, l’expertise est autant plus importante car un grand nombre de rubis ont été acheté sans certificat, et beaucoup sont traités par remplissage des fissures avec de la pâte de verre. Ceux là nous déconseillons de les monter.


3 rangs Rubis taille « coussin » expertisé « Birman » sang de pigeon.


Bague entourage, Rubis de forme « ovale » Style 1900

Une EMERAUDE à monter, demande également une expertise approfondie par un expert diplômé que nous vous conseillerons car les pierres sont souvent trafiquées, et auquel cas nous ne conseillons pas de faire des frais de montures.


Bague émeraude origine Colombie de forme « coussin » Style Art Déco


Émeraude origine Colombie de forme « ovale » Style 1900

Quelles sont les principales techniques de sertissage ?

Le serti à griffes

Le serti à griffes est la méthode la plus utilisée parce qu’elle met le mieux en valeur la pierre qui reste découverte. Il est couramment utilisé pour les solitaires. Le travail consiste à enserrer des pierres entre plusieurs griffes. Chaque griffe portera la pierre, puis elles seront rabattues pour la faire tenir. Pour finir elles seront boulées avec une fraise cloche. La pierre peut être logée dans un berceau surmonté de 2 à 8 griffes, mais le plus souvent les pierres sont serties à 4 griffes.
Le serti griffe est souvent choisi pour les solitaires « diamants » pour les bagues de fiançailles diamants. Il reste le serti classique de la bague diamant.

Le serti illusion / invisible

Cette technique de serti est surtout utilisé en bijouterie sur les bagues à pierres calibrées (la coupe princesse). Cela consiste à simuler des pierres avec le métal. Le métal est ensuite localement rhodié pour en accentuer l’effet. Cela est réalisé à l’échoppe et à la fraise.

Le serti rail

Souvent utilisé pour les alliances diamants, les pierres sont placées entre deux rainures parallèles. C’est un sertissage assez résistant. Les pierres les plus adaptées sont les gemmes en forme carrée, ronde, ovale ou baguette.

Le serti clos

Cette technique est utilisée pour la réalisation des pavages, des alliances ou des calibrés. Le serti clous consiste à souder une tige métallique (de format plus gros que les traditionnelles griffes) à la monture du bijou et à y placer autour les pierres. Une fois toutes les pierres placées, les clous sont coupés et limés. Les clous sont ensuite écrasés à la marteleuse pour faire tenir les pierres. On utilise une fraise cloche pour la finition.

Le serti à grains (pavé)

De nombreuses petites pierres sont maintenues par de fines griffes rapprochés les unes aux autres, cela donne un effet « Pavé ». On utilise des perles minuscules en métal qui ressemblent à des mini-griffes. Pour les pierres de petit diamètre uniquement, la portée est réalisée avec des fraises coniques. A l’aide d’un burin, le sertisseur sort les grains du métal qui viennent bloquer la pierre sur le feuilletis.
Les diamants sont souvent en serti grain sur les corps de bague de fiançailles afin de sublimer une pierre de centre.

Le serti de masse

Cette technique de sertissage se fait sur une surface arrondie. Les pierres sont intégrées dans la masse du métal et le métal extérieur est rabattu à la marteleuse. Les pierres avec ce type de serti se retrouvent à fleur de métal.

Le serti barrette

C’est une technique qui permet de sertir plusieurs pierres les unes à côté des autres entre 2 barrettes de métal. Seul inconvénient, ce type de sertissage réduit les options de mise à taille, et en particulier le rétrécissement, car en réduisant l’arrondi de la bague, on desserre obligatoirement les barrettes et les pierres risquent de tomber ou de n’être plus bien ancrées.

Comment doit-on choisir la pierre à monter ? 

La couleur est le critère le plus déterminant. Il faut éviter les pierres trop claires mais aussi les trop foncées.
Que ce soit une émeraude , un saphir ou un rubis il faut que respectivement les pierres soient vraiment verte, bleu et rouge. D’une couleur intense et profonde. Et toujours regarder si la pierre de couleur a un certificat d’expertise de pierre.

Pour le choix d’un diamant c’est différent il faut se référer à l’expertise du diamant fait par le laboratoire afin de connaître sa qualité réelle et son poids.
La lumière est filtrée par la pierre. Plus elle est profonde, plus la lumière sera absorbée et donc la pierre sera foncée. Ainsi, les pierres trop foncées peuvent parfois être retaillées pour être moins épaisse et donc moins foncées. Pour les pierres claires, il faut conserver une épaisseur maximale, ce qui se conçoit lors de la taille de la pierre à l’état brut. Il est donc utile de choisir une couleur harmonieuse, c’est-à-dire uniforme sur toute la pierre.

La lumière artificielle, différente de celle du jour, peut influer sur votre perception de la couleur de la pierre favorablement ou défavorablement. En fonction de la nature de la lumière, certaines pierres peuvent changer de couleur. Nous vous conseillons donc de toujours vérifier la couleur de votre pierre à la lumière du jour mais aussi à la lumière artificielle pour éviter les mauvaises surprises.

Vous pouvez apprécier les différents modèles que nous proposons, qui vous donnerons sans doute l’inspiration nécessaire pour monter la pierre de votre bijou sur mesure de rêve.   
 
Nous proposons pleins de différentes montures en diamants sans pierre de centre afin de faciliter la vision fianle de la fabrication de votre bijou sur mesure dans notre atelier à Paris.