Rubis 

Le rubis est une pierre très incluse. La plupart des pierres qui sortent de terre sont en effet plus translucides que transparentes. C’est pourquoi la pureté a un impact très important sur le prix des rubis.

Les pierres utilisées en joaillerie sont pour ainsi dire toutes incluses, même légèrement. L’important est que ces inclusions nuisent le moins possible à l’éclat de la pierre. C’est en effet la brillance de la pierre que l’on apprécie, et non le nombre d’inclusions.

Grille
Liste

La nature nous offre cependant, à de très rares occasions, des pierres parfaitement cristallisées, pures ou quasiment pures. Leur prix atteint alors des sommets.
Tout comme les émeraudes, les rubis de très belle pureté peuvent atteindre des prix au carat élevés, même dans les couleurs les moins intenses.


Le rubis est sans conteste la pierre précieuse la plus chère. A l’exception de certains diamants de couleur, aucune gemme n’atteint des prix aussi élevés que le rubis
Mais elle est également la pierre la plus souvent traitée. Il est donc primordial de vous adresser à de véritables professionnels, qui seront à même de vous expliquer la pierre, mais également de vous fournir un certificat indépendant et reconnu.


Plus la couleur d’un rubis est intense, plus son prix est élevé. Il est rare qu’un rubis soit considéré comme étant trop sombre. Les pierres du Siam, d’un rouge très profond aux reflets noirs (maintenant devenues rares) sont très recherchées.


Comme c’est le cas pour les saphirs, tous les rubis ont aussi une couleur secondaire. Bien que la couleur dominante soit le rouge, tous les rubis tirent soit sur le rose (voir le violet pour les pierres de mauvaise qualité), soit sur l’orange. Cette couleur secondaire est généralement liée à l’origine de la pierre. En effet, les pierres de Birmanie et d’Asie mineure sont le plus souvent d’une couleur rouge rosée, alors que les rubis d’Afrique de l’Est sont eux orangés.
La forme naturelle pour le rubis est l’ovale. Mais on trouve également des coussins, et plus rarement des poires. Plus rares que les ovales, ces formes se négocient à des prix encore supérieurs.

Quelle est la signification du rubis dans les croyances populaires ?

Même s’il a été détrôné par le diamant, le rubis a longtemps été la pierre précieuse la plus en vogue chez les riches et puissants seigneurs. Il faut dire que cette pierre rouge symbolise la passion et le pouvoir mais également le feu et la guerre. De nos jours, la pierre ne symbolise heureusement plus que l'amour enflammé. Mais cet oxyde d'aluminium cristallisé reste, cependant, la pierre précieuse la plus rare et l'une des plus chères. Selon la légende, le rubis possède également des propriétés médicinales capables de lutter contre l'anémie, la fatigue, le stress ou les états dépressifs. C'est un véritable cocktail santé.

D’où proviennent les rubis ?

Avec 90% de la production mondiale, la Birmanie est le premier pays producteur de rubis à travers le monde. Des gisements importants de rubis se trouvent aussi au Sri Lanka, en Thaïlande, en Afghanistan, au Cambodge, au Kenya, à Madagascar ou encore au Vietnam. La Birmanie n’est pas seulement connue pour ses quantités importantes de rubis, mais aussi pour la couleur remarquable de ses pierres : un rouge intense avec une légère note bleutée, les bijoux rubis couleurs « sang de pigeon » sont les plus prisés.    En effet, le premier critère de valeur d'un rubis est la couleur de la pierre et son intensité, avant la pureté, la transparence et la grosseur. La couleur la plus appréciée des connaisseurs (et donc celle qui a le plus de valeur) est le rouge intense, appelé "sang de pigeon", qui est celle des rubis birmans comme ce que propose la joaillerie Van Hoye, la variété la plus ancienne et la plus rare actuellement. La taille peut également jouer un rôle important dans la valeur finale de la pierre.